dimanche 13 septembre 2015

Congrès Boréal 2015

     Je réalise avec un méchant temps de retard que j'ai déjà fait une rétrospective du Congrès Boréal 2011, mais je n'ai pas fait celui de 2013 (je n'étais pas présente à ceux de 2012 et 2014, tous deux à Québec) C'est donc avec un mea culpaque je vais me reprendre à l'instant pour le Congrès Boréal 2015 qui a eu lieu il y a quelques mois.

     ***Note: Si les personnes présentes sur les photos désirent avoir des copies imprimables de ces photos, elles sont toutes disponible en format "imprimable" 4 x 6 po. jusqu'à 11 x 17 po.! N'avez qu'à me laisser une commentaire ou un message pour m'indiquer quelles photos envoyer à quel email, en quelle grandeurs et je vous les envoie :D


.:: Congrès Boréal 2015 :: Montréal ::.


Samedi 9 mai, 9h: « ABC de l'écrivain ».

« Être écrivain ce n'est pas seulement avoir une bonne idée et des heures devant soi pour écrire. Le récit nécessite une certaine structure, une réécriture, une correction, un public cible. Des codes s'imposent: le format du manuscrit, les maisons d'éditions ciblées, les contrats. De l'écriture à l'envoi du manuscrit, comment mettre toutes les chances de votre côté pour être publié.»

Animation: Laurence-Aurélie Théroux-Marcotte
Panélistes: Frédérick Durant (auteur), Nadia Gosselin (auteure et "le pigeon décoiffé"), et Yves Meynard (auteur). 


 Samedi 9 mai, 10h: « Du manuscrit au livre ».


«Après la signature d'un contrat avec un éditeur, commence le processus de direction littéraire, du travail éditorial à la mise en page et à la correction. Le vrai travail de l'écrivain commence-t-il avant de soumettre ou après avoir signé avec un éditeur?»


Animation: Francine Pelletier (auteur et édition Alire)
Panéliste: Guillaume Houle (éditions SixBrumes), Pierre Lavigne (Édition du CRAM), Jean Pettigrew (Éditions Alire) et Frédéric Raymond (Maison des Viscères).

Panéliste: Jean Pettigrew (Éditions Alire) et Frédéric Raymond (Maison des Viscères).

Samedi 9 mai, 11h: « Le statut d'auteur »


«Quels sont les défis de l'écrivain d'aujourd'hui? Des méandres de l'édition à la vie d'artiste reconnu, l'écrivain se retrouve confronté à un tout nouvel univers en pleine expansion. L'ère du numérique et des médias sociaux rend le contact avec le lecteur beaucoup plus facile. Voyons les influences, difficultés et impressions.»

Animation: Josée Lepire (auteure, Librairie Coop ÉTS)
Panélistes: Natasha Beaulieu (auteur), Frédérick Durand (auteur), Nadia Gosselin (auteure, "Le pigeon décoiffé") et Patrick Senécal (auteur).

Panélistes: Natasha Beaulieu (auteur), Nadia Gosselin (auteure, "Le pigeon décoiffé").

Une salle comble samedi 9 mai, 11h: « Le statut d'auteur »

Après une pause lunch:

Samedi 9 mai, 13h: « La transgression des codes du genre » 


«Des auteurs se permettent de s'écarter des codes du genre ou du sous-genre, soit pour se démarquer de la masse ou par simple envie de liberté. Cette démarche apporte une bouffée d'air frais pour certains lecteurs et en dérange d'autres. Quand est-ce que la transgression des codes profite à l'oeuvre? 
Animation: Natalie Faure
Panélistes: Geneviève Blouin (auteure), Éric Gauthier (auteur, conteur), Denis Rougé (lecteur), Élisabeth Vonarburg (auteure).



Élisabeth Vonarburg, Nathalie Faure et Éric Gauthier

Nathalie Faure, Éric Gauthier et Geneviève Bloin.

Samedi 9 mai, 14h: « Comment bien tuer son personnage principal? »


«Ce n'est pas toujours facile pour le lecteur de voir son héros périr. Cela peut être une épreuve tout aussi difficile pour l'auteur. Quand donc que bénéficie-t-il au récit? Quel est le code déontologique de l'auteur meurtrier?»

Animateur: Alain Ducharme.

Animateur: Alain Ducharme.
Panéliste: Patrick Senécal

Ici, Patrick commentait sur le fait que « finalement, nos blondes sont bonnes pour attendrir nos histoires sombres et nous épargner quelques personnages attachants »... mais (voir photo suivante...)




...mais Ariane prend le temps de souligner que « ça dépend la blonde à qui... » ;o)
Panélistes: Ariane Gélinas et Samuel Archibald. 
Animateur: Alain Ducharme.

Panéliste: Ariane Gélinas, qui s'avoue être une auteure homicidaire... :oP
Alain Ducharme

Salle comble Samedi 9 mai, 14h: « Comment bien tuer son personnage principal? »

Samedi 9 mai, 15h: « Maltraitement de texte »


Animateur: Yves Meynard
Panélistes: Philippe-Aubert Côté, Alain Ducharme, Francine Pelletier et Dave Côté.

Le jeu est simple. Yves a minutieusement choisi des textes publiés... qui n'auraient pas dû l'être. Yves nous lit un extrait de quelques paragraphes, puis chacun des panéliste lis "une suite potentielle"... Une seule est la "vraie suite"; les autres ont été écrites par nos auteurs invités, en tentant d'imiter le style "à ne pas faire".

Le public doit ensuite voter lequel des extraits semblent être "le vrai". Les points sont comptés et le gagnant est l'auteur(e) qui a réussi à duper le public. Fou-rire assuré et pour les écrivains novices, un excellent guide... à ne pas faire! ;o)

Philippe-Aubert Côté
Dave Côté

Francine Pelletier

Alain Ducharme

Le momentum à ne pas faire... la créature avec un nom impronomçable, qui grogne avec ce même nom imprononçable:
Yves Meynard


Samedi 9 mai, 16h: Remise de prix: Hommage Visionnaire à Esther Rochon.



Esther Rochon, Alain Ducharme et Éric Gauthier

Éric Gauthier nous lis un extrait d'Esther Rochon.

Elisabeth Vonarburg contemple le trophée à remettre.
Elisabeth remet le Prix Hommage à Esther Rochon.
Esther Rochon reçoit le Prix Hommage.
Salle comble à la remise du Prix Hommage d'Esther Rochon

Salle comble à la remise du Prix Hommage d'Esther Rochon


Sabrina Raymond, Frederick Durand, Alamo St-Jean, Ariane Gélinas et Guillaume Voisine.

Samedi 9 mai, 16h30: "Hybridations et infections"


 «Que signifie aujourd'hui devenir une créature (zombie, loup-garou, vampire, extra-terrestre)? Quelles sont les différences des créatures hybrides entre SF et fantastique? Des créatures mythologiques aux traditions orales en passant par les littératures de l'imaginaire des dernières décennies, qu'y a-t-il de nouveau à imaginer?»

Animation: Anne-Marie Bouthillier (Édition Clair/obscur)
Panélistes: Jonathan Reynolds (auteur, édition SixBrumes), Éric Gauthier (auteur, conteur) et Philippe-Aubert Côté (auteur).

Anne-Marie Bouthiller (Édition Clair/obscur) et Philippe-Aubert Côté (auteur).

Philippe-Aubert Côté et Éric Gauthier.

Marc Gaudreault et Anne-Marie Bouthiller.

Jonathan Reynolds et Marc Gaudreault.


Dimanche 10 mai, 10h: « Transgresser les valeurs du lecteur ».


«Jusqu'où le lecteur ou spectateur peut-il accepter le contrat entre écrivain/lecteur lorsque ce qui est décrit va à l'encontre de ses valeurs? Qu'en est-il de la transgression des tabous? Techniques et procédés d'écriture permettent-ils de dépasser les limites et de redéfinir l'expérience de lecture?»

Animation: Chantal Fournier.
Panélistes: Esther Rochon & Guillaume Voisine



Dimanche 10 mai, 11h: « Métamorphoses et perte d'humanité »


«L'ère du post-humain apporte son lot de questionnement face aux transformations que subit l'homo sapiens. Cyborgs, super-hommes, êtres-virtualisés et transcendances nous amèneraient-ils à un autre stade de l'évolution? Qu'en serait-il de notre humanité qui s'en retrouve irrémédiablement altérée?


Animation: Josée Lepire. Panélistes: Philippe-Aubert Côté & Sébastien Chartrand (les « deux petits jeunes scientifiques au bous de la table...» s'exclame Élisabeth Vonarburg ;o) )


Josée Lepire, Marc Gaudrault, Élisabeth Vonarburg.

Dimanche 10 mai, midi.


Parce que nos adorés Joel Champetier et Valérie Bédard ne pouvaient être présent pour des raisons de santé, Nathalie Faure a organisé, avec l'aide de Pascale Raud une conférence Skype par les moyens du bord, avec un ordi mini, mais qui a fait la journée de tout le monde :)

Ici, la communication vient d'être établie et fonctionne, Lily fait un tour de salle pour montrer à Joël et Valérie qui sont là. :)


Élisabeth Vonarburg, la première à venir parler à Joël et Valérie.

Alain Ducharme et Patrick Sénécal.

Sébastien Chartrand et Josée Lepire

Jonathan Reynolds et Luc Dagenais

Esther Rochon et Jean-Pierre Laigle

Sylvie Bérard. 
Caroline-Isabelle Caron et Sheryl Curtis 
Marie Bulle (organisatrice de ce présent Boréal) et Federico Alonzo.

Guillaume Houle (SixBrumes) et sa famille, Elodie Daniélou et Marie Laporte.

Dimanche, heure du lunch...


Une partie de zombies dans le corridor, sur l'heure du lunch, avec Mariane Cayer, Jonathan Reynolds, Luc Dagenais, Patrick Sénécal et Alain Ducharme.

L'équipe de Brins d'Éternité: Ariane Gélinas, Alamo St-Jean et Guillaume Voisine, en compagnie de Sébastien Chartrand (à gauche).

Frédérick Durand.

Florance Morin de Lecteur en série.


À droite, Marie Bule, organisatrice de cette édition de Boréal et heureuse acheteuse de la peinture qui illustre Boréal 2015, peinte par Chantal Fournier (à gauche)

On est toujours brûlé à la fin d'un Boréal... Karine Sauvé et Yves Meynard.


C'est le tour d'Éric Gauthier d'écrire un message dans la grande carte pour Joël Champetier. Quoique ce Boréal est réussi et en général joyeux, l'atmosphère reste lourde par l'absence de Joël...


Mario Giguère



Dimanche 10 mai, 15h, remise des prix.

Daniel Sernine vient présenter le prix de l'écriture sur place, en remplacement de Julie Martel.
À droite, Marie Bulle, Élodie Daniélou (gagnante du concours d'écriture sur place, catégorie « auteurs montants »), Alain Ducharme, Dave Côté (gagnant du concours, catégorie « auteurs chevronnés ») et Daniel Sernine.






Jean Pettigrew (Édition Alire) nous annonce que Pascale Raud est promue dans les rangs de la Revue Solaris à la direction littéraire et que c'est Jonathan Reynolds qui prendra la relève de Pascale comme coordinateur de la revue. 
Comme elles étaient absente pour ce moment, voici Pascale Raud et Julie Martel (Boréal 2013)

On passe le micro à Jonathan Reynolds pour un speach (malheureusement, Pascale Raud n'était pas présente pour ce Boréal).

Jonathan présente ensuite le gagnant du prix Solaris:

Jean-Louis Trudel, pour sa nouvelle « Garder un phénix en cage »

 Dimanche 10 mai, 15h: Prix Aurora/Boréal.


Anne-Marie Bouthiller remporte le prix dans de la catégorie Fanédition, pour la Revue Clair/obscur.

Élisabeth Vonarburg, grande gagnante du Prix Aurora/Boréal 2015 dans la catégorie « Meilleur roman », avec Hôtel Olympia, paru chez Alire.

2 commentaires:

  1. Signataire du dessin pour Joel, vu de son côté droit, avec lunettes mononc' Mario Giguère, qui fait partie de la gang de Québec SF a Québec.
    Récipiendaire du prix Solaris : Jean-Louis Trudel (et pas Trudeau ;) )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. My god, j'ai fait une telle erreur sur le nom de Jean-Louis !?! Ô_o' Merci de me l'avoir pointé!! J'ai rouvert les forges et corrigé, et ajouté le nom de Mario Giguère aussi. Merci mille fois! :)

      Supprimer