samedi 10 janvier 2015

Début 2015

     Je me dis toujours que je devrais être plus présente sur mes blogues et finalement, j'en trouve rarement le temps. Je dois dire que j'ai terminé l'année 2014 en rampant à genoux jusqu'à la ligne d'arrivée, puisque depuis la fin de septembre, je passais d'un mal à un autre... comme une grippe de 5 semaines qui m'a beaucoup épuisée, puis une gastro, puis un truc personnel additionné du décès de ma chatte et compagne de vie pendant 17 ans, ce qui a été engendré une petite dépression de 2-3 semaines, puis une autre grippe qui m'a recalé un autre 4-5 semaines, puis les fêtes, enfin... avec beaucoup de loisirs, de repos et de bonne chairs. :)

     Bref, 2015 a commencé avec un autre congé maladie, celui de ma fille cette fois pour une varicelle, mais je suis bien déterminée à relancer mes projets. En fin d'année 2014, je me suis lancée dans le projet de produire, dans le but de vendre à très petite échelle, des cosmétiques naturels et fait maison: savons, crème hydratante, baumes à lèvres, peut-être des chandelles aussi. Donc j'ai principalement travaillé à mettre sur pied une petite base administrative de travailleur autonome. 
     Mon plan est donc de vendre de ces produits pour me faire un petit revenu pour arrondir les mois (sachant que je peux prendre une période de quelques jours pour faire des produits pour vendre sur plusieurs mois), pour me permettre de travailler le reste du temps principalement sur mes projets d'écriture.

Les projets

     J'ai plusieurs projets en tête, plusieurs projets littéraires, mais aussi d'autres projets non-littéraire comme les savons. J'ai eu tellement hâte au moment où ma grande commencerait l'école pour pouvoir me remettre à mes projets. Mes premiers obstacles, autre la maladie, aura été la discipline; non pas la discipline de travailler tous les jours alors que je suis à la maison, mais plus "l'ordre" dans mes projets... J'en ai tellement sur la planche! Ça fait plus de 15 ans que j'accumule plus de projets dans ma tête ou dans mes notes que je n'ai de temps pour les écrire et pour une fois, je me permets du temps (plein de temps!) pour les réaliser. Je suis un peu éparpillée à savoir par lequel je vais commencer.
     Pour l'instant, j'ai tendance à travailler le projet qui me tente le plus sur le moment présent, jusqu'à ce que je tombe sur une impasse, un blocage, un besoin de temps pour réfléchir à l'histoire et la laisser mûrir. Arrivé à ce point, comme certains de mes projets mûrissent depuis 15 ans, quand même, je passe au suivant, question de ne pas rester là "à ne rien faire" et ainsi de suite. Le plus souvent, les idées pour débloquer mes projets me viennent sans que je me prenne trop la tête: je vais écouter un film, un documentaire, lire un livre ou simplement vivre un truc, avoir une conversation sur un tout autre sujet, puis pouf! j'ai un flash, je fais un "brainstorming" entre ce qui est déjà fait et la nouvelle idée pour voir si la greffe est compatible et évaluer les changements à apporter à l'histoire pour que ça fonctionne, et je reprends le travaille.
     Je ne sais pas si c'est une "bonne technique". La plupart de mes ami(e)s auteur(e)s ne travaillent que sur un projet à la fois, autant que je sache. Lorsque j'aurais terminé tous ces projets qui mûrissent dans ma cave d'inspiration, il me sera peut-être plus évident de travailler sur un projet à la fois; on verra :P

Projet R

     J'ai donc débuté l'année avec un projet que je surnommerai "R" (en prenant inspiration sur mon amie Isabelle) ;o)  C'est un nouveau projet, le dernier né de mes idées et je n'en suis qu'à couler les toutes premières fondations de l'histoire. Je ne connais pas encore les noms de mes personnages autre que des surnoms du type "le commandant", "le prof", etc. C'est une science-fiction, qui aura un ton activiste-environnementaliste et humanitaire et qui, j'espère, ne sera PAS une dystopie :) 
     Si on me demandais «Pourquoi ce projet plus qu'un autre?», je ne saurais pas vraiment quoi répondre, sauf peut-être que là maintenant, j'ai un cri du cœur, je sens une urgence de l'écrire.

Objectif

     J'ai tenté bien des projets et j'ai aussi beaucoup tourné en rond ces 15 dernières années. J'ai mis un temps fou à «faire comme les autres» ou faire ce que les autres voulaient de moi, à chercher qui je suis et ce que je veux. Je l'ai toujours su ce que je veux: j'écris dans un but professionnel depuis l'âge de 9 ans; j'ai toujours su! Mais on m'a dit que ça ne marcherait pas et/ou que j'avais besoin d'une job pour survivre le temps que ça se réalise (ou si ça ne se réalise jamais). On me l'ai martelé encore plus fort sur les doigts lorsque je recevais des lettres de refus de publications.
     Mais après avoir tenté toutes les autres avenues possibles et perdus 15 ans, c'est maintenant une certitude: rien ne me rend plus heureuse et vivante que d'écrire. Et je vais mettre toutes les chances et tous les efforts sur cet objectif de réussite. Ne me parlez plus de trouver une job quelque part; y faudrait que je sois vraiment dans la merde pour le faire... sachant clairement que je vais me mettre les deux pieds dans la dépression après 6 mois: been there, done that... à chaque fois... 
    Tout le monde me dit: «Oh, mais moi aussi je n'aime pas tant ma job et je préférerais être à la maison», mais dans mon cas, c'est plus que «j'aime pas». Je m'en fous si on ne me comprend pas, je me suis résilier à admettre que je ne suis pas comme les autres, tout simplement. Et depuis toujours, mon cœur me dit que je devrais m'asseoir et mettre tout mon cœur à l'écriture. Alors tassez-vous de là et laissez-moi faire! :P