lundi 1 janvier 2018

Une incroyable année 2017

    J'ai commencé l'année 2017 avec un coaching en TDAH en poche. Les premiers mois m'ont démontrée combien ces séances de coaching ont valu l'investissement. J'ai d'abord travaillé sur un projet d'écriture et j'ai été en mesure de l'avancer avec rapidité et efficacité. En Mai, j'avais une centaine de pages d'écrite et j'étais en mesure de faire le faire lire à des collègues écrivains pour savoir si j'étais sur une bonne piste. Si le premier chapitre était très bien rendu, la qualité de mon projet s'est montrée… pas assez travaillée. Mes collègues ont soulevé des questions pertinentes qui demandaient réflexion et recule face à ce projet.
     Pendant ce temps, dans mes cours de dessins et peintures à l'Académie des Beaux-Arts de Montréal (ACADEM), je me cherchais un peu. Après les projets de la sphère et de la branche, j'explorais les thèmes que je devais approfondir, vers quels techniques et médiums me diriger. 

« La sphère - Une étude de lumière sur forme simple »
Octobre 2016. Huile sur toile, 16 x 20 pouces (40 x 50 cm).
L'exercice de « la sphère » est de prendre la forme la plus simple et un point de lumière, en noir et blanc ou en monochrome, et de percevoir et reproduire tous les effets de lumières et d'ombres. Ce projet était mon premier à l'huile (j'en avais fait un peu dans mon enfance, aussi bien dire quasiment jamais). Ce projet à une valeur sentimentale particulière pour moi, car avec un enseignement de haute qualité et un coaching personnalisé, j'ai enfin réussi à atteindre le niveau de jeux de lumières et d'ombres que j'ai toujours espéré faire. Cette toile est pour moi le symbole d'un virage très important dans mon cheminement en tant qu'artiste; c'est le point où j'ai passé au niveau supérieur.

« La branche - Une étude de lumière sur une forme organique »
Novembre 2016. Huile sur toile, 16 x 20 pouces (40 x 50 cm)
     En projet personnel à la maison, j'ai décidé de me réessayer à dessiner/peindre avec Photoshop. J'ai eu une longue phase de blocage artistique, une très longue période dans laquelle j'ai réalisé très peu de projets (je n'arrivais pas à les faire, je me fâchais à n'être jamais satisfaite… très peu ont été « acceptablement réussie ») et l'un des rares succès de cette période qui a duré 15 ans, il y a eu « La Harley », fait avec Photoshop. Désormais sortie de ce blocage, j'ai eu envie de me réessayer en dessin numérique. Je me suis choisi une photo de référence pour faire un sujet encore jamais exploité, le corps masculin.

« Étude d'un dos masculin »
Mars 2017. Photoshop CS4 et Wacom Intuos4

     Le résultat m'a plus que surprise, je ne m'attendais pas à être «déjà» rendue à ce niveau-là. Alors, j'ai continué de pousser:

« Étude d'un torse masculin »
Mars 2017. Photoshop CS4 et Wacom Intuos4

     Encore une fois surprise du résultat. Puis j'ai eu un flash, une idée… Je me sentais enfin prête à faire une sortie, offrir quelque chose que je voulais faire depuis DES années: des portraits de collègues et/ou mentor en littérature. Le Congrès Boréal approchait, avec une remise du Prix Hommage Visionnaire pour le très regretté Joël Champetier. J'ai donc contacté le responsable du Prix, Alain Ducharme, pour lui faire la suggestion: pour les lauréats du prix, voir son portrait peint, en plus de recevoir le prix. Il a été enchanté par l'idée, mais il fallait se mettre immédiatement au travail, car les délais pour faire des impressions et transferts sur toiles à temps pour le Congrès étaient serrés.

     Le fait d'avoir annoncé officiellement que j'allais faire ce projet, soudain, m'a donné le trac. Pour la première fois, je faisais le portrait de quelqu'un que j'ai bien connu de son vivant, quelqu'un que je considère comme un parrain d'écriture (comme bien d'autres écrivains de la relève d'ailleurs), tant de monde l'a connu et seront dans la salle lors de la remise du prix à la veuve de Joël, Valérie Bédard. Après environ 24 heures de travail, le portrait lui ressemblait bien… mais il devait plus que lui « ressembler », ce DEVAIT le représenter hors de tous doutes. J'ai ajouté 10 heures de travail pour atteindre cet objectif. Je me rappelle que les 5 dernières heures, je me disais « Comment est-ce que je peux amener le sentiment de sa gentillesse, sa douceur, sa bonté, sa générosité… malgré que sur la photo référence, il a le soleil dans les yeux et qu'il a les sourcils un peu froncés…!? »

     J'ai réussi mon pari :) Je suis difficile à satisfaire en dessin/peinture, mais ici, j'ai bien réussi :)  Lors du Congrès Boréal 2017, déjà que ce fût un hommage émotif, car presque toute l'assemblée avait personnellement connu Joël, le portrait de Joël n'est pas passé inaperçu. De nombreuses personnes sont venues me rencontrer pour me remercier d'avoir fait un hommage si touchant pour Joël, d'autres m'ont dit qu'ils avaient du mal à regarder le portrait, car ça venait trop les chercher.

« Portrait de Joël Champetier »
 Avril 2017. Photoshop CS4 et Wacom Intuos4

     J'ai ensuite traversé une période de retour au croquis. Le temps a avancé, l'été est arrivé. Une période où je me suis beaucoup questionnée. Avec un objectif de « gagner de l'argent », je savais pertinemment que ce n'est pas en tant qu'écrivain que j'allais y arriver. C'est-à-dire que tous mes collègues écrivains le disent: ils ont tous un travail d'abord et écrivent à loisir… puis lorsqu'ils ont plusieurs publications notables, ils peuvent penser quitter leur travail pour se concentrer sur l'écriture. J'ai commencé à envisager de choisir le dessin/peinture comme premier travail. Je venais de me prouver, haut la main, que j'avais tout le potentiel en main pour le dessin numérique 2D et aujourd'hui, Montréal fourmille d'opportunité de travail dans les domaines du jeu vidéo ou du cinéma pour ce type d'images. J'ai eu plusieurs longues conversations, avec ma professeure de dessin/peinture à l'ACADEM, Romina Sol Catanzaro, ou avec mon conjoint sur ce sujet.

     J'en suis arrivée à la conclusion que si j'ai bien progressé en écriture, c'était grâce au milieu autour du Congrès Boréal qui m'a fait rencontrer tant d'écrivains de science-fiction, fantastique ou fantasy (SFFF), et si j'ai tant avancé en dessin traditionnel, c'était grâce au milieu autour de l'ACADEM et du coaching individuel depuis un peu plus d'un an. Il me fallait trouver un équivalent en dessin numérique; c'était sûr que quelque chose existait déjà à Montréal. 

    C'est alors que j'ai trouvé l'école SynStudio. J'ai regardé avec intérêt les cours offerts, les coûts, les horaires, les possibilités à la sortie de ces cours, et j'ai pris une décision importante: retour aux études intensives. Avec tous mes contacts déjà établis dans le milieu du livre, je pourrai facilement faire de l'illustration de livres, sinon, au mieux pour le portefeuille, trouver un emploi lucratif en dessin numérique 2D.

      Les cours ont commencé en octobre 2017. J'ai eu beaucoup de soutient de la part de mon conjoint pour arriver à passer à travers de la session, autant sur le plan moral que de l'organisation du temps. Je savais que ce serait un défi de retourner à l'école une fois mère, mais voilà, c'est un coup à donner et ce sera fait. Alors, j'ai poursuivi mes cours de dessin/peinture et un cours de dessin d'anatomie à l'ACADEM, et des cours de dessin dynamique, dessin analytique et de dessin numérique 1, à SynStudio. Le défi était à la hauteur de mes attentes, très demandant en temps, en énergie, en déplacements, etc., mais il en valait la peine. Ce n'était qu'une première session sur trois, mais voilà les meilleurs projets sortis des cours de dessin numérique 1 :)

« Lady of the Lake »
Octobre 2017. Photoshop CS4 et Wacom Intuos4
Basé sur une photo référence en noir et blanc remise par le professeur (la même pour tout le monde), on devait reproduire l'image avec la méthode du «grayscale» (on fait tout en noir et blanc et tenter d'avoir les bonnes valeurs (contrastes), et on ajoute ensuite la couleur).
« Musketeer »,
Novembre 2017. Photoshop CS4 et Wacom Intuos4
Basé sur une photo référence choisie dans une liste de choix remis par le professeur, on devait reproduire l'image avec la méthode « mi-ton ».



« Hommage à Frank Frazetta »
 Décembre 2017. Photoshop CS4 et Wacom Intuos4.
Basé sur une photo référence choisie dans une liste de choix remis par le professeur, on devait reproduire l'image avec la méthode « dark-tone ».


« Hommage à Zelda: Breath of the Wild »
Décembre 2017. Photoshop CS4 et Wacom Intuos4
Projet de session sur 5 cours, sujet libre, avec coaching individuel du croquis  au dernier cours. Je ne me sentais pas encore prête à faire une image de mon cru encore, je ne voulais pas me mettre le stress de devoir faire un concept. Je savais que je voulais faire un cavalier et dans l'étape des croquis, les dragons revenaient tout le temps… C'était déjà un projet de grande envergure pour moi, d'avoir un personnage + un animal + une créature/bête/dragon + interaction entre les deux + background complet, je ne voulais pas exagérer la difficulté / stress (le temps était limité pour la remise pour le vernissage des projets étudiants), c'est pourquoi j'ai choisi d'aller avec du « fan art » et un concept déjà bien établi, soit celui pour le jeu vidéo Zelda: Breath of the Wild.


Animation GIF des étapes qui ont menées à mon projet de session.

      C'est sur cette belle note que mon année 2017 s'est terminée. J'ai eu le temps de me reposer malgré le temps des fêtes et je me sens prête pour la prochaine session, avec des cours de dessin numérique 2, dessin numérique de personnages, croquis urbain en perspective, croquis digital pour la production à SynStudio (grosse session, ma plus grosse, j'ai peur :P en espérant arriver à développer de la vitesse d'exécution, sans perdre de la qualité graphique) ;o)  et bien sûr, poursuivre les cours de dessin/peinture à ACADEM.

6 commentaires:

  1. Magnifique et belle progression, je crois que tu peux être fière de ton travail, bravo Démie !

    RépondreSupprimer
  2. Bravo Démie... je suis contente pour toi :)
    Ton travail est magnifique.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un gros merci pour ton message Émilie :)
      L'approbation de ses pairs a toujours un poids de plus ;) ;)

      Supprimer
  3. Wow, toute une belle rétrospective de ton année! Je suis époustouflée par tes oeuvres... Et celle mettant en vedette Joël me touche particulièrement, c'est évident. Bonne continuation! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un gros merci Isabelle :)
      Faire le portrait de Joël a été émotive pour moi aussi ;)

      Supprimer